Brave Patrie
La rédaction

John John Don Parmalatte

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo!

Né en pleine période flower power, dans un foyer de néo-ruraux du sud de la France, John John Don Palrmatte a su, dès sa plus jeune jeunesse, mesurer l’incroyable naïveté de son entourage. S’adaptant à son environement rural, il devient maquignon à l’âge de huit ans et crée une filière d’importation de farines animales britanniques via une société écran immatriculée au Panama.

La fibre commerciale ancrée en lui l’appelle a des affaires de plus grande ampleur. Doté d’un imposant carnet d’adresse, il s’attaque à la libéralisation des pays de l’est fraichements libérés de la dictature prolétarienne. Son intime connaissance des milieux d’affaires internationaux, ainsi que quelques relations de connivence avec de nombreux responsables politiques peu scrupuleux haut placés lui valent d’intégrer les services de renseignements bravepatriotes, poste qu’il occupe jusqu’en 1997 tout en continuant à gérer ses affaires.

L’arrivée au pouvoir de la junte trostskiste en France ébranle sa holding commerciale dont l’organigramme ressemble alors à s’y méprendre à une œuvre d’Escher. Le diktat des 35h et les multiples persécutions de la Direction Générale des Impots dont il est victime, le forcent à quitter précipitamment le pays en 2001. Fort d’une solide amitié avec un riche promoteur immobilier reconverti dans l’audiovisuel et la politique à grand spectacle, il choisit de s’installer à Rome où il dispose de multiples contacts avec des amis siciliens. Il vit depuis lors dans la capitale transalpine, sous protection rapprochée de la CIA.

Atteint par le mal du pays en 2005, il trouve la voie de la guérison par la défense sans faille des vrais valeurs de la France vraie et se rapproche de la rédaction de Bravepatrie.com.

Lui écrire :


Envoyer un message

Ses articles :

  • Editorial - 13 octobre 2010

    Notre problème, ce n’est pas les retraités

    Notre problème, ce n’est pas les retraités, c’est qu’il y a overdose [1]. C’est peut-être vrai qu’il n’y a pas plus de vieux qu’avant le baby boom, mais ce n’est pas les mêmes et ça fait une différence. De nos jours, les retraités sont toujours en vacances au soleil. Il est certain que d’avoir des retraités qui font leur jardin, qui s’occupent de leurs petits enfants et qui nourrissent les chats tout en (...) >> Lire la suite

  • Société - 1er décembre 2009

    Scoop : le Christ a été égorgé dans une baignoire par les musulmans

    Une équipe de chercheurs de centre-droit vient de faire une stupéfiante découverte : le Christ n’a pas été crucifié par les juifs, mais égorgé dans une baignoire par les musulmans. Cette révélation fracassante, dont les plus illustres responsables politiques contemporains avaient la prémonition ténue, remet en cause deux mille ans de perception historique. Phare de la pensée littéraire, monument de (...) >> Lire la suite

  • Brave Patrie Madame - 11 septembre 2009

    Bravepatrie met en ligne les photos des 12 putes que La Repubblica n’a pas osé publier

    La Repubblica a publié récemment sur son site internet les photos de 18 des 30 putes fournies par un "homme d’affaires" qui sont allées égayer les soirées de Silvio (73 ans) dans son petit pied à terre à Rome. Parce que le 3ème millénaire sera celui des valeurs. Parce que la classe est une valeur bravepatriote. Parce qu’il est hors de question que ce soit ces voleurs de Ritals qui nous chourent cette (...) >> Lire la suite

  • Cinéma - 4 septembre 2009

    Léon : film patriotiquement correct

    Pour initier la rubrique cinéclub patriote, il nous fallait du lourd, du beau, du gros, de la France qui s’exporte, qui se lève tôt et engrange de substantiels bénéfices, du rêve américain vendu aux petits comme aux grands dans toutes les salles obscures de la planète, bref, un film de Luc Besson, le bœuf musqué du cinéma français. [1] Léon, film emblématique de la dualité simple de l’existence, le blanc (...) >> Lire la suite

  • Justice - 20 janvier 2009

    Le Marasme du Partenariat Public-Privé

    Certainement pas notre Ministre de la Surpopulation-Carcérale-et-de-la-Révolution-Culturelle-Appliquée-au-Congé-Marternité qui pensait avoir trouvé là un moyen rapide de résoudre le problème de la multitude de délinquants à capuches qui encombre encore et toujours nos rues mettant occasionnellement le feu à tout ce qui lui passe sous la main. Un accroissement sensible du nombre de place de prison (...) >> Lire la suite

0 | 5 | 10 | 15 | 20