Brave Patrie
Science - Techno

Le lancement du Club Villepin injustement occulté par Désirs d’Avenir

La rédaction, mercredi 16 septembre 2009 - 09:53 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Quand on a un destin tragique (avec un soupçon de romantisme), cela ne vous quitte jamais : ce qui devait constituer l’événement internet de cette fin d’année, l’intégrale de Goethe du militantisme web, le souffle hugolien de l’engagement social, l’idéal rousseauiste du dialogue politique 2.0, s’est trouvé balayé dans l’actualité par l’édition en Comic Sans MS corps 18 de Martine apprend Dreamweaver 3 [1].

Hier, mardi 15 septembre, était une journée que tous les amoureux de la France vraie avaient marquée d’une pierre blanche comme la Croix de Lorraine de Colombey-les-Deux-Eglises : les amis de l’ancien Premier Ministre lançaient le Club Villepin et le réseau social qui allait avec, Villepincom.
Tous les facteurs étaient réunis pour que ce nouveau phare online de la pensée politique fût célébré à sa juste valeur dans les media et offre enfin à la France le glossaire dont elle avait besoin pour comprendre ce que voulait réellement dire « prise à la hussarde ».
Las, ce lancement a été saboté avec panache par celui de la nouvelle version de Désirs d’Avenir (attention, ce site parle), le site de l’association de Ségolène Royal.
Beaucoup de pixels ont été empilés au sujet de cette chose, et nous savons maintenant tout sur son infrastructure DNS, son prix et même son design (il est à noter que ce dernier a été assemblé avec un générateur de templates Joomla dont le mode d’emploi est le suivant : « Start Artisteer and click the "Suggest Design" button several times, until you see a Joomla !™ template idea that you like »).
Beaucoup trop de pixels... Désirs d’Avenir a éclipsé le Club Villepin dans la presse, comme en témoigne notre benchmark ultra fiable :

Benchmark comparatif

Que s’est-il réellement passé ?
Comme lors de l’élection de 2007, Mme Royal a choisi de chambouler les adversaires idéologiques sérieux de M. Sarkozy. Et M. de Villepin est aujourd’hui le seul qui bénéficie de la légitimité nécessaire pour présenter une alternative à la politique du Président de la République.
Une alternative de droite et par derrière, car c’est ce que la France aime, mais une alternative tout de même.

Le pari est risqué pour Mme Royal : avec un site à la Bouglione elle s’expose à de nombreuses critiques. Celles-ci toutefois restent concentrées dans le cercle relativement hermétique de ceux qui croient qu’ils vont faire bouger les choses en s’énervant sur Internet, alors qu’ils ne font en définitive que barboter dans une auge puante. La grande majorité des Français n’est pas contre une petite crise d’épilepsie de temps à autre et ne devrait pas tenir rigueur à la présidente de Poitou-Charentes de cet étron esthétique.

Pour autant, tout n’est pas perdu pour M. de Villepin : son site est là, engrange lentement mais régulièrement des inscrits, et il finira par bénéficier de l’effet qu’en termes marketing on appelle la longue queue, parce qu’on aime à peu près autant rigoler dans le marketing que lors d’un discours de Silvio Berlusconi.
Il a toutefois laisser s’écchapper le bénéfice d’un effet d’annonce soudain, et ne sera plus qu’un lointain souvenir chez les pigistes web affamés du Monde ou de 20 Minutes lorsque l’UMP canal historique sortira d’ici la fin de l’année son propre réseau-social-slash-tutoriel-en-ligne-pour-magiciens-en-herbe, Les Créateurs de Possibles, le site où Marc, restaurateur souriant, pourra dénoncer ceux de ses collègues qui n’ont pas appliqué la baisse de TVA. Les mauvais joueurs.

Mais au-delà du buzz, quelles sont les principales fonctionnalités de ces nouveaux réseaux sociaux politiques, et que valent-ils les uns par rapport aux autres ?
Brave Patrie a établi un comparatif rigoureux :

Désirs d'Avenir Villepincom Créateurs de possibles Fafbook
Images de boule Non Non Non(1) Oui

(1) : Mais il y aura un lien vers El Pais.

Il en ressort très nettement que Fafbook est LE réseau social sur lequel il faut être aujourd’hui, et nous vous invitons chaudement à vous y inscrire si ce n’est déjà fait.

Notes

[1] Sauf qu’il ne s’agit pas de Martine mais de Ségolène.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cette dépêche !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à Le lancement du Club Villepin injustement occulté par Désirs d’Avenir

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 2 réactions.

Envoyer cette page :

Vous pensez qu'un sympathisant de l'UMP peut être intéressé par cette page ? Faites-la lui découvrir !

Dernière réaction

http://www.youtube.com/watch?v=ZYKu...

Adeline Demire

Retrouvez toutes les réactions des abonnés du Monde.fr lecteurs de Brave Patrie.

Sur le même sujet

Abonnements

Accédez gratuitement à une information impartiale et libérée du joug marxisant des media de masse, où vous le voulez et quand vous le voulez !

RSS Twitter E-mail

Opéré par FeedBurner

Déjà vu

Il vous semble que l'Histoire bégaie ? C'est bien le cas, et comme prévu c'est une farce :

22 février 2011 : Immigration clandestine : le Quai d’Orsay cherche le soutien de l’Atlantide

Tweets patriotes

Twitter

Suivez Brave Patrie sur Twitter pour encore plus de bravitude et de patriotisme.