Société

Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Hubert-Aymeric Pynchon, vendredi 3 février 2006 - 16:34 Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

La rédaction de Brave Patrie tient à signaler aux fous furieux, respectables musulmans qui auraient été heurtés dans leur foi et qui tiennent à le faire savoir haut et fort - surtout très fort, avec menaces de mort à la clé - que nous n’avons jamais, au grand jamais, caricaturé le prophète Mahomet aka Mohammed.

Brave Patrie, qui ne s’est jamais moquée de qui que ce soit - ce n’est pas notre genre et ce serait bien mal nous connaître -, est encore moins disposée à le faire vis-à-vis de celui qui tient à coeur à tant de fidèles nerveux de la gâchette et champions du monde de l’éparpillement pyrotechnique volontaire au milieu des spectateurs.

On est d’accord avec vous, les hystériques frères, trop, c’est trop : on commence par Mahomet et ensuite ? Le Pape, le Christ, Dieu, Jean-Pierre Raffarin ?.. Non, c’est vrai, il ne faut pas déconner... Déjà que vous... Euh, nous aussi ? Ah bon ?.. Eh bien ! disons tout le monde n’a pas le droit de représenter Mahomet aka Mohammed aka l’Homme sans visage aka Barbàpoux aka Si-tu-touches-à-un-crayon-en-pensant-à-lui-je-te-nique-ta-race, si à cet interdit on rajoute un gros nez, où va-t-on ?.. Droit dans le mur, et si possible égorgé avant, oui, on a bien compris.

C’est pourquoi, en signe de bonne volonté, d’apaisement et de totale solidarité, Brave Patrie a d’ores et déjà banni l’usage du Stimorol au sein de la rédaction. Et, pour faire bonne mesure, l’ensemble de ses collaborateurs, même ceux qui ne buvaient pas, s’est mis exclusivement à la Tourtel, et ne déjeune plus qu’au Galatasarai King Kebab. Il va sans dire que La maison du Danemark ne pourra plus s’honorer de notre présences : ça lui apprendra à faire de l’humour pas drôle et à pratiquer des prix prohibitifs.

Et puis, nous n’irons pas acheter le bouquin de Pétillon, "L’Affaire du voile" exprès, rien que pour lui faire comprendre combien ce n’est pas malin-malin, et même facile de se moquer. Nous n’irons même pas le feuilleter en douce dans une librairie mais, au contraire, nous ferons les cornes en poussant des "hou ! hou !..." qui feront honte à ceux qui auront l’impudence de s’en approcher.

Nous espérons avoir anticipé vos craintes au-delà du raisonnable, mais si vous aviez d’autres ultimatums desiderata à nous faire savoir, n’hésitez pas à nous écrire.

Diffusez les vraies valeurs ! Partagez cet article !

Partager sur Facebook Tweeter Enregistrer sur del.icio.us Enregistrer sur Google Bookmarks Enregistrer sur Yahoo! Envoyer par e-mail

Réactions à Brave Patrie s’insurge contre les caricatures du Prophète - c’est quoi, son nom, déjà ?

Les vrais Patriotes pratiquent la réaction dans la joie et la bonne humeur depuis 2002. Réagissez aussi !

Déjà 10152 réactions.